Fuel to Fire - Agnes Obel

Les doigts s'engourdissent, ils sont beaux et frais. Le nez rougit et brûle. La pelle est lourde, mais le râteau est déjà passé.
Température négative.

Il neige. Et je me sens petite fille avec ses allumettes comme meilleures amies.
24 petites allumettes.

Oui, je m'immolerai bien au milieu du champ tout blanc. Épouvantail d'hiver. Pantin du carnaval. 
Il restera une bonne flaque sous mes pieds bleus de froids. Mais pas de larmes. Juste des flocons, des cendres. Et le vent qui fait un vœu sur mes yeux fermés.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Fille de France

"Je me suis réveillée face à ce monde, avant je ne l'étais pas. Nous ne nous sommes pas réveillées quand ils..." - The Handmaid's Tale, Dystopie d'une terre stérile

Creative Captivity - August Burns Red