Losing My Religion - R.E.M

Il y a eu ces quelques 13 minutes. Ces petites minutes et rassurantes minutes. Où mon frère était dans sa chambre et n'avait aucune idée de ce qui se passait. Mes treize petites larmes et mes dix petits doigts qui pianotaient entre télécommande et Twitter. Clavier en clé de Fa-talité).
Il y a eu ces quelques 13 minutes où je l'entendais rire et défoncer des démons imaginaires et virtuels.
Il y a eu ces quelques 13 minutes où il existait un soupçon d'ignorance bienveillante et douce.

Et puis comme partout. Le silence avant un autre.

Il a ouvert la porte, a descendu les escaliers. S'est assis sur le canapé, juste à côté de moi. Les yeux rivés sur l'écran de la télévision. J'ai passé un bras sur ses épaules. 
Et c'est lui qui me soutenait.

Et les 13 petites minutes sont passées. Avalant notre journée. Avalant les heures à venir. Pour passer ce 13 qui n'est ni chance ni malchance. Un chiffre dépassé depuis longtemps. Une date de plus qu'on rajoute à nos souvenirs. Qu'on ajoute aux livres d'Histoire.

Et elle ne m'a pas fait dormir.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

"Bête Noire - Condamné à plaider" - Me Eric Dupond-Moretti et Stephane Durand-Souffland

Pourquoi j'aime regarder "300" en secret.

Fille de France