Marmotte sous fond de couette.

Marmotte fiévreuse s'étouffe au fond de la couette. Petit capuchon musical rédige pensée et devoir d'autres rives. Sommeil des sphinx, rêve du malade. Broie du rouge et boit du noir. Doucement. Plongée dans les couleurs hugoliennes, tentation, essai de structure devant le chaos du dix-neuvième siècle sans légendaires. Successions de thèses et d'anonymes. Amas de corps mutilés, commune sans solidarité. Tu cherches un retour aux mots, ensevelis les maux au sein de cols parfumés et verdoyants.

Lyrisme nocturne. Revenu. Légèrement de trop. Mais il vaut mieux plus pour le tri et la précision. Aiguiser à l'épisode 2.

Lueur de luciole au bout de l'artère du coeur.
Cliquetis et battements d'ailes sur le clavier.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

"Bête Noire - Condamné à plaider" - Me Eric Dupond-Moretti et Stephane Durand-Souffland

Pourquoi j'aime regarder "300" en secret.

Fille de France