La Vie en Communauté ou les Volets qui Claquent.

J'écris cet article après une nuit sans sommeil et sans repos. Mes nerfs m'ont retenu éveillée ou plutôt ils ont été torturés par le bruit incessant et incroyablement rythmé des volets de l'immeuble claquant au vent, aux murs... de mon sommeil donc!
Nous connaissons tous ce bruit qui traverse les murs, les plafonds et autres barrières de notre intimité. Que ce soit une dispute que l'on avait pas prévu, un match de foot calé sur notre soirée en amoureux, les talons qui martèlent et tombent en poussière dans nos draps.
Ô joie de la vie en appartement, de la vie en immeuble, de la vie en communauté, de la vie ensemble.



Je suis pour la tolérance, mais c'est toujours plus facile d'être patient lorsque l'on peut dormir correctement.

Et vous, de charmants souvenirs à partager? Pour le plaisir des nerfs.

Commentaires

  1. A une époque c'était le bébé qui pleurait dans l'appart' au-dessus, mais maintenant c'est le chien qui aboie TOUT LE TEMPS dans la cour de la maison d'à-côté.
    Les gens le rentrent jamais, le promènent jamais, sont irresponsables, je les hais. Et je hais ce clébard -_-

    RépondreSupprimer
  2. Le plaisir d'avoir été le voisin d'une cours d'un groupe scolaire religieux, une cours vraiment trop grande, vraiment trop remplie, vraiment trop de récréations.
    Le repos ne vint pas des vacances scolaires, la direction ayant décidé de refaire toute la cours à grand coups de bulldozers.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Pourquoi j'aime regarder "300" en secret.

"Bête Noire - Condamné à plaider" - Me Eric Dupond-Moretti et Stephane Durand-Souffland

De mon addiction